Comment recruter un développeur, quand ce n’est pas votre métier ?

Vous êtes gérant de société vous avez besoin de développeurs mais nous n’avez pas d’équipe RH pour vous accompagner? Voici quelques conseils pour faciliter vos recrutements et éviter les mauvais choix.

Passer par un cabinet de recrutement ou non ?

La solution la plus simple est de déléguer votre recherche à un cabinet de recrutement. Ce dernier va vous proposer plusieurs approches. La première est de prendre en charge l’intégralité du processus de recrutement. De la création d’annonces sur les job boards en passant par la qualification des candidats et la vérification des diplômes cette première méthode est faite pour vous faire gagner un maximum de temps. Cette option est généralement la plus chère. Il faudra prévoir une facturation de 10 à 20% (en fonction des régions) du salaire annuel brut de votre nouvelle recrue.

Le secteur du développement est actuellement très tendu. Il y a plus d’offres que de personnes disponibles sur le marché. La force d’un cabinet de recrutement spécialisé dans ce type de profil est d’avoir une équipe qui maîtrise le sujet. Il peut s’agir soit d’anciens développeurs reconvertis en recruteur ou des personnes ayant déjà managé des équipes de développeurs. Malheureusement très peu de cabinets possèdent cette compétence et tombe dans le piège de vendre des prestations qu’ils ne maîtrisent pas totalement. Ces cabinets n’ont pas encore compris la multiplicité des compétences. Ils ne savent pas encore qu’il y a autant, voire plus, de différences entre deux développeurs, qu’il y en a entre un boulanger et un mécanicien. L’exemple le plus courant est de confondre les développeurs Java avec des profils Javascript.

Ne pas passer par un cabinet, vous permettra de vous rendre compte de la difficulté du marché à recruter actuellement. Il n’existe malheureusement pas de solution miracle pour accélérer les choses, mais vous pouvez, dans un premier temps, mettre toutes les chances de votre côté pour optimiser la recherche.

Discuter avec d’autres développeurs

Si vous avez déjà une équipe en interne, même un seul développeur, n’hésitez pas à l’inclure dans votre processus de recrutement. Laissez le participer à l’élaboration de la fiche de poste et aux différents entretiens avec les candidats. Cela permettra de facilité les échanges et de vite comprendre si la personne en face de vous est susceptible de correspondre techniquement aux exigences du poste.

Lors de l’entretien, il est important de laisser parler au maximum le candidat et particulièrement de son expérience. Qu’elle soit professionnelle ou personnelle, il est important de comprendre les projets que la personne a réalisé. Il est nécessaire de saisir la démarche qui a été mise en place pour répondre aux différentes problématiques rencontrées. C’est certainement le meilleur moyen de juger un candidat. Comprendre si son raisonnement apporterait un atout bénéfique dans votre structure. N’hésitez donc pas à poser des questions sur l’aspect fonctionnel du projet, ainsi que sur la partie technique sans forcément tendre des pièges.

Ne cherchez pas le mouton à 5 pattes

Beaucoup trop d’annonces font office de lettre au père noël. Il s’agit d’une accumulation de compétences qui manquent cruellement de cohérence sur les aspects techniques. Notre conseil: énumérez méthodiquement la stack sur laquelle vous travaillez et posez-vous les bonnes questions afin de trouver les 2-3 compétences indispensables pour répondre à votre besoin. Préférez une personne qui maîtrise peut-être moins de langages, mais qui les maîtrisent totalement.

Ces offres d’emplois qui recherchent le mouton à 5 pattes ont un effet pervers sur les candidatures. Les candidats auront tendance à toujours en mettre plus sur leur CV. Ils arriveront à vous expliquer la technologie, mais une fois qu’il faudra travailler dessus vous allez vite sentir qu’ils ne maîtrisent pas ou très peu le langage.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar