Comment réussir à passer de l’idée au produit ?

La réalisation d’une solution digitale nécessite de définir suffisamment tôt le résultat attendu en terme de fonctionnalité et de pré-production technique. Mais avant cela vous devez commencer par définir et valider un besoin du consommateur, le fameux use case. Notre conseil à tous les entrepreneurs est de toujours commencer par bien clarifier le but du projet et le besoin potentiel ou possible du consommateur auquel il est censé répondre. Nous avons constaté qu’il existait plusieurs raisons pour qu’un projet digital, qu’il soit dans le cadre d’une évolution d’un produit/service existant ou dans celui d’une création, échouent:

  • Aucune ou peu de valeur ajoutée apporté aux clients potentiels
  • Les clients ne sont pas disposés à payer pour votre produit/service
  • Aucune relation durable créée avec le client 

Il est alors primordiale d’obtenir des feedbacks des vrais consommateurs afin d’établir la base sur laquelle votre produit/service sera construite. Passez vraiment du temps à comprendre quelles fonctionnalités sont essentielles dans l’expérience utilisateur, quelles fonctionnalités ne sont pas si importantes et à quoi devrait ressembler le parcours de votre client. Parlez-leur, écoutez les et collectez autant de données que possible en donnant du sens à votre flux de données. Concentrez-vous sur le pourquoi et non sur le produit ou le service en lui même.

Rassembler des preuves

En tant qu’entrepreneur ou chargé de projet, vous avez besoin d‘identifier un problème. C’est la première étape pour trouver une solution. Cela parait simple dit comme ça mais il n’est pas toujours évident de déceler le problème ou de le comprendre vraiment. La majorité du temps on observe chez les entrepreneurs et PME qui nous consultent, que le problème qu’ils essayent de résoudre est un problème qui n’existe pas et qui n’existera jamais. Il faut donc que vous soyez capable de définir votre problème en détail et de l’expliquer en quelques mots à quiconque l’écoute. Soyez conscient qu’il faut du temps pour bien faire les choses.

C’est à ce moment-là qu’il est crucial de devenir un expert de votre marché en écoutant vos futurs clients et en collectant autant de données que possible auprès d’eux. Créez une petite communauté d’utilisateurs précoces et organisez les remarques et commentaires en leur donnant du sens: ayez votre propre routine de collecte et analyse de données. Vous devez ensuite rassembler suffisamment de preuves  démontrant que vous créez de la valeur pour vos clients. Pour ce faire il est important que chaque personne de votre équipe soit quotidiennement en contact avec de vrais clients potentiels.

A ce stade, vous devez être en mesure de rassembler des preuves concernant vos intuitions et le besoin inhérent que vous répondez ou résolvez. Etayez votre discours par des preuves irréfutables, des ensembles de données quantitatifs et des retours qualitatifs de vos futurs utilisateurs. Il s’agit ici de construire un produit / service ou encore une entreprise centrée sur le client via les données que vous aurez récolté sur lui. C’est la véritable clé du succès futur et si vous manquez cette étape, vous aurez du mal à créer un produit avec de la valeur ajoutée.

Prouver son concept: POC

Afin d’évaluer, de démontrer sa faisabilité et de confirmer le potentiel concret de votre produit vous devrez réaliser un POC (proof of concept). Le POC offre une implémentation réaliste et fonctionnelle d’un nombre de fonctionnalité limité permettant de confirmer l’idée et / ou la technologie. Attention un POC n’est aucunement un produit complet et doit se concentrer sur un aspect particulier de votre produit. Sa mise en oeuvre suit des pratiques rapides de développement introduisant par exemple des données statiques, des API simulées, des éléments codés en dur…

Habituellement le POC n’est pas présenté aux utilisateurs finaux. Nous l’utilisons pour prendre des décisions concernant les prochaines itérations et les investissements futurs. Le POC n’a pas vocation à évoluer et il se peut qu’il ne soit pas réutilisable. Une réingénierie pourrait être nécessaire si la décision de poursuivre le projet est prise.

Après une validation du concept réussie, un prototype peut être développé. Le prototype sera ensuite utilisé pour rechercher un financement ou démontrer son potentiel à de futurs clients. 

Structurer ses idées: le wireframe

Le wireframe, également appelé prototype statique,  est une représentation de la structure de votre site web ou application. Il permet d’organiser les éléments graphiques, leurs agencements afin de répondre à un objectif précis déterminé par votre POC. Le wireframe doit permettre de fournir un aperçu précoce d’une potentielle interface utilisateur.

Les scénarios d’interaction utilisateur et les aspects de l’expérience utilisateur fourni par la réalisation d’un wireframe doivent être exécutés sur des bases d’itérations rapides. Il permet d’expliquer concrètement le concept de votre projet et de recueillir des commentaires des utilisateurs ou parties prenantes. Ces commentaires seront utiles pour prendre des décisions relatives aux fonctionnalités, à l’architecture de l’information et sur d’autres aspects de votre produit.

Prototyper son produit

Votre objectif lors de la phase de prototypage est de formuler votre idée sous une forme concrète pour vos utilisateurs cibles. Ils doivent pouvoir interagir avec votre prototype de manière à capturer des retours utilisateurs sur votre produit. Utilisez le pour des démonstrations, des sessions de tests utilisateurs, des discussions sur leurs ressenties. Leurs commentaires vous permettront d’optimiser votre produit avant d’écrire la moindre ligne de code. Implémenter rapidement la fonctionnalité la plus importante et procéder par itération jusqu’a obtenir une version satisfaisante. Le prototype n’est pas destiné à être commercialisé mais uniquement à tester votre vision à moindre coût.

Si vous voyez quelque chose de bien chez vos concurrents pouvant vous aider, utilisez-le – mais utilisez-le intelligemment. Adaptez ces bonnes idées à votre contexte et à la façon dont cela vous aide. Ne vous contentez pas de copier / coller une idée qui vous semble bonne à première vue. 

Dès que vous commencerez à développer votre produit vous entrerez alors dans la réalisation de votre MVP.

Développer le minimum viable

Le MVP, produit minimum viable, doit rassembler juste assez de fonctionnalités pour créer de la valeur auprès de vrais utilisateurs. Il permet de valider un usage, susciter de l’engagement et à générer de l’information tôt dans le cycle de développement de votre produit. Attention minimum ne veut pas dire que votre produit ne doit pas être efficace bien au contraire. La fonctionnalité majeur de votre produit doit répondre aux exigences et besoins de vos utilisateurs.

Le MVP est l’un des moyens permettant d’identifier et de hiérarchiser les priorités qui serviront votre objectif principal de création de valeur pour vos utilisateurs. Il apporte un apprentissage continu sur vos utilisateurs et permet de tester certaines hypothèses dans un environnement réel de production. La validation de l’appétit du marché pour votre produit vous permettra de savoir que les consommateurs reconnaissent qu’ils ont le problème que vous essayez de résoudre. 

Un MVP n’a du sens que lorsque la technologie et les composants produit sont à un stade assez avancés pour être commercialisés. Il vous aidera à rassembler des preuves irréfutables concernant vos intuitions car à ce stade vous devez être en mesure d’expliquer le besoin ou la douleur inhérente à laquelle vous répondez ou résolvez avec votre produit. Ces preuves, que vous aurez cumulé tout au long du processus de création sous la forme de données quantitatives et où de retours qualitatifs de vos utilisateurs, seront destinées aux parties prenantes pour les convaincre de la vérité inhérente sur laquelle reposera votre produit ou service.

Favoriser une culture d’A/B tests permanente

Il vous faudra valider et affiner vos hypothèses en effectuant des tests réels et continus sur le terrain. Construisez rapidement des prototypes et n’ayez pas peur de leurs défauts. Mettez votre solution le plus tôt possible entre les mains de vrais consommateurs et procéder par itération successive. Démarrez un processus sans fin de tests et d’apprentissage afin de comprendre ce qui peut être automatisé et ce qui doit être personnalisé pour vendre, livrer et améliorer votre produit.

 

 

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar