Le marketing prédictif: un enjeux stratégique pour le e-commerce

Produire la bonne reco au bon moment sur le bon média à la bonne étape du parcours d’achat et dans le bon lieu, tels sont les objectifs des e-commerçants. Depuis des années les sites e-commerces ont adopté une démarche push: parler du produit, être agressif sur son prix, cumuler les offres promotionnelles et j’en passe.L’objectif de demain sera de ne pas seulement parler produit avec le client mais surtout de parler de ses envies, de ses intentions, de ses projets, de ses besoins.

Il faudra développer des démarches pull dans lequel le consommateur sera en capacité à exprimer des besoins de manière formels ou latentes car les entreprises de demain auront capturé les infos permettant de le comprendre. Il faut trouver ce qui motive le consommateur dans son acte d’achat.

Le marketing prédictif permettra de transcrire une relation entre le produit et le besoin en gérant un ensemble de méta data autour des produits. Ces datas permettront de partir du besoin et de redescendre jusqu’au produit du e-commerçant. L’objectif sera de développer ses capacités d’interprétation pour transformer de l’information comportemental en action commercial à partir de paramètres physiologique, d’expression facial, d’analyse d’une émotion par la voix, etc…

La relation client se déporte sur l’amont et l’aval du parcours d’achat dans nouveau lieu de relation: le domicile, la maison, c’est-à-dire directement dans le lieu où l’on consomme. Les GAFA développent des agents conversationnels pour être en prise direct avec le consommateur.

Ces agents conversationnels risquent d’être au cœur de la relation client car ils seront capables de capturer tout ce que le consommateur vit, dit ou ne dit pas. Ils embarquent tous de l’IA pour créer une sorte d’IA ambiante au service de nouveaux modèles économiques afin de s’insérer lui-même dans un processus de service au coeur des ménages. Le marketing prédictif doit servir à récupérer les pratiques, habitudes, et patterns de consommation pour que les besoins latents non exprimés permettent aux e-commerçants d’acquérir un nouveau type de préconisation.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar